Entrainement, et apprentissage

Aller en bas

Entrainement, et apprentissage

Message par Jolrak le Sam 27 Aoû - 17:08

HRP:  Ce récit sera écrit sous forme de journal écrit par Jolrak au long de sa période d’entraînement avant le départ pour les Îles-Brisées. Vous trouverez un post pour chaque jour qu'il passera à s’entraîner aux Marches de l'Ouest.

PREMIER JOUR


Cela fait à présent presque une journée complète que le Commandant et l'autre Illidari sont retournés à Hurlevent. J'ai décidé de ne pas les suivre afin de me perfectionner au combat et m'entrainer à la maîtrise des Glaives. Ces nouvelles armes que l'on m'a donné sont impressionnantes.
Je n'en avais jamais vu de telles. C'est donc avec cela que se battent les Chasseurs de Démons.
Malgré le temps passé à m’entraîner avec les armes que j'ai moi-même forgé, j'eu l'impression de reprendre à zéro avec ces glaives Illidari.
Lors de mon premier combat sous les ordres du Commandant Anàrion, j'eu beaucoup de mal à m'en servir comme il le fallait... J'ai bien failli me blesser avec, et ce à plusieurs reprises.
Je ne devrais pas lésiner sur l'entrainement si je ne voulais pas mourir dès notre débarquement sur les Îles-Brisées.

À peine quelques heures après le départ des Illidari, une nouvelle vague de démons assiégea les terres de la Marche de l'Ouest. Moins nombreux que durant la précédente certes, mais tout aussi terrifiante.
Sans le Commandant à mes côtés je n'étais pas serein, les démons semblaient concentrer leurs forces principalement les champions de l'Alliance et les quelques chasseurs de démons Illidari venus prêter main forte. De ce fait, je pouvais plus facilement trouver leurs points faibles, et les attaquer au moment et à l'endroit opportun. Cette fois-ci, les choses commençaient à devenir plus claires dans ma tête.

Le bestiaire des Démons, que m'avait donné le Commandant avant son départ, m'aida bien dans cette bataille. Je pu analyser quels type de démons je serais capable de battre en premier.
Je commença donc par chercher des Diablotins isolés, la stupidité et la lâcheté de ces créatures est bel et bien vrai. J'ai pu en vaincre quelques uns, avant que les autres ne se décident à se regrouper avant de fuir plus loin.
Malgré la pression de cette bataille, j'appris énormément. Ce ne sont pas que des monstres sans cervelle, une fois regroupés, ils se révèlent être beaucoup plus dangereux.
À ce moment-là, nous étions plusieurs à les assaillir... Quelques humains se sont joint à nos côtés, et ensemble, nous réussir finalement à les renvoyer de là où ils venaient, du néant distordu.
Bien que j'eu du mal à l'avouer, le talent au combat de ses humains était bien supérieur au mien.
De vrais soldats !
J'étais admiratif, admiratif, et en même temps déçu.
Comment des humains pouvaient-ils être si fort, alors que pour la plupart, ils ne dépassaient pas la trentaine d'années ?

Cependant je n'avais pas le temps de rester sur place, à réfléchir.
Une fois les diablotins vaincus, un démon bien plus gros fit son apparition: Un Infernal.
Le Commandant m'avait expliqué son point faible lors de notre premier combat.
Cependant, cette fois-ci, j'étais sa cible, je le vit s'approcher de moi rapidement.
Après un court temps d'hésitation, je voulu tenter quelque chose. Et ainsi commença à lui tourner autour, afin d'évaluer si son poids serait un handicap ou non.
Il s'avéra que oui, j'allais bien plus vite que sa rotation sur lui-même. Et, par chance, un autre groupe de soldats arrivèrent à ce moment là pour m'aider à l'exterminer. Ils commencèrent à lui porter des attaques au niveau de ses appuis tandis que je continuais à lui tourner autour, aussi vite que je le pouvais, attendant le moment propice pour frapper son noyau. De cette manière je finit par l'avoir!
Un profond sentiment de soulagement et de fierté naquit en moi.
Non seulement ça faisait un démon en moins mais surtout je sentais que, malgré ces quelques heures passées ici, à me battre, je progressais à vue d'oeil !

Après avoir vaincu cet énorme rocher gangrené, le calme revint dans la région. Pour l'heure, il n'y avait pllus de Démons à l'horizon.
C'est le sourire aux lèvres que je fermit les yeux, et savourât la légère brise qui caressa ma joue.
Ce sourire disparut très vite lorsque je ré-ouvrit les yeux, regardant autour de moi.
Plusieurs soldats étaient tombés au combat, entre autre, ces mêmes humains qui s'étaient battus à mes côtés. Certains d'entre-eux étaient à genoux, devant le corps sans vie de leurs compagnons.
D'autres restaient droit, toujours aux aguets. Malgré le comportement différent de chacun d'entre eux, je voyais très bien que chacun ressentaient cette même douleur au fond d'eux, voyant leurs frères d'armes gisant là, sur le sol. Je ne les connaissais pas, mais je ne pu m’empêcher de ressentir la même chose.


Je dois devenir plus fort, pour mon peuple. pour les Humains et pour l'ensemble des citoyens d'Azeroth.
Et je ferai n'importe quoi pour y parvenir !

Jolrak

Messages : 2
Date d'inscription : 26/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement, et apprentissage

Message par Jolrak le Dim 28 Aoû - 16:55

Deuxième jour


L'apparition de Démons se faisant de plus en plus fréquente, mon corps se fatiguait tout comme mon esprit. Loin d'être le seul dans cet état, tous les soldats postés à la Marche de l'Ouest commençaient à s'affaiblir. Que ce soit à cause des blessures ou par épuisement. Cependant en n'aucun cas nous ne pouvions fléchir, nous n'en avions pas le droit.

Aujourd'hui, un groupe d'Illidari nous rejoignit pour aider repousser les invasions de la Légion Ardente.
Bien que je fût ravi de les voir, ce n'était pas le cas de tout le monde. Beaucoup de soldats restaient sceptiques quant à leurs motivations et leur présence ici. D'un côté, ce n'est pas quelque chose que je peux leurs reprocher. Le passé est quelque chose qui ne peut être effacé mais le fait que j'utilise maintenant des glaives Illidari pour me battre n'avait cependant jamais sembler les déranger.

Après avoir vaincu une nouvelle vague de Démons, chaque groupe de Soldats retournaient plus où moins de son côté. N'appartenant à aucun d'entre eux, je me contentais de trouver un endroit ou souffler un instant. Bien que je fus fatigué, je ne songeait pas un instant à m'assoupir. Il fallait rester alerte, systématiquement aux aguets. Je me contentais de poser mes jambes et mes bras à-même le sol pour qu'ils puissent quelque peu se reposer avant la prochaine vague... Car oui, maintenant, j'en étais persuadé, la Légion ne cesserait jamais dassaillir Azeroth, tant que ce monde ne serait pas totalement brûlé, anéantit.

Après quelques minutes passées allongé dans l'herbe à réfléchir, j'ai décidé d'entreprendre quelque chose. Je me relevais, et me dirigeais vers le groupe d'Illidari. Une fois arrivé à leur niveau, tous se tournèrent étrangement vers moi.
Je ne pouvais leur reprocher cela, je pense que ce regard, ils avaient dû le voir un grand nombre de fois déjà depuis leur "retour". Je voulais tenter de briser la glace, après tout, malgré nos différends par le passé, nous étions tous ici dans le même but: vaincre la Légion Ardente !
C'est alors que j'ai décidé de prononcer l'un des rare mots que je connaisse en Démoniaque: "Chasseur".

Sur le coup, je ne pu savoir si ce que j'avais dit était une bonne ou mauvaise chose.
Mais après quelques instants, l'un d'entre eux, probablement un des gradés, s'approchât de moi.
C'est alors qu'afin de montrer que je venais en paix, j'ai décidé de poser genou à terre, et ensuite de baisser la tête. Je voulais qu'ils comprennent mes bonnes intentions. L'Illidari avancé resta quelques secondes sans rien dire.  Je relevât alors la tête, et remarqua son attention portée sur les glaives que je tenaient encore. Plusieurs possibilités pouvaient se mettre en place à ce moment-là. Soit ils penseraient que je les avais dépouillés à un de leurs frère abattu , soit qu'on me les avaient donnés.
C'est alors que l'Illidari devant moi comprit qui j'étais. Il semblerait que le Commandant Anarion leur avait envoyé une missive à mon sujet ou parlé de moi.
J'ai directement confirmé ses dires avant qu'il réponde qu'il m'aiderait à m’entraîner, sachant maintenant grâce au Commandant que je voulais devenir l'un d'eux.
C'est avec le sourire aux lèvre que je me relevas lentement.
C'est ainsi que mon réel entrainement commença, entouré des personnes qui pourraient me former au mieux de mes capacités.
À ce moment-là, je n'attendais qu'une chose: le prochain assaut de la Légion.
J'étais prêt à apprendre avec eux, ainsi qu'à détruire un maximum de ces Démons que nous détestions tous avec la même haine !

Jolrak

Messages : 2
Date d'inscription : 26/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum