Infos sur: La classe Chasseur de Démons

Aller en bas

Infos sur: La classe Chasseur de Démons

Message par Ombre le Ven 22 Juil - 15:04

Quelques infos de bases pour vous aider à construire le Background de votre Chasseur de Démons !




Pour la formation :

Aucun individu sain d'esprit n'entamerait une telle formation.

Même après des années de perfectionnement, un chasseur de démon est toujours en lutte permanente contre son démon intérieur. Ce dernier lui murmure régulièrement des propositions alléchantes ou des railleries sinistres. Il communique également au chasseur de démons sa soif de sang et sa haine envers les êtres vivants. Pour surmonter ce désagrément, les chasseurs de démons se concentrent sur leur mission et cultivent un esprit de revanche exacerbé contre la Légion Ardente

Combattants chevronnés, les chasseurs de démons possèdent un éventail de capacités leur permettant de détruire les démons et n'importe quel autre ennemi par le biais de la force physique ou spirituelle. Ils évitent en général les armures lourdes et privilégient dans leurs méthodes la ruse et l'agilité. Leurs lames leur servent, en outre, à canaliser l'énergie gangrenée pour lancer des sortilèges enflammés, tels que des éclairs gangrenés. Ils sont également en capacité de décupler leur vitesse et leur force physique, au point de pouvoir enfoncer leurs lames dans la pierre. Si ces attributs ne suffisent pas à empêcher une blessure, les chasseurs de démons sont capables de se soigner en asséchant l'âme de leurs adversaires


Avec les temps, les chasseurs de démons perfectionnent cette capacité au point de pouvoir se couvrir d'un bouclier de flammes. Les plus anciens sont mêmes capables de libérer le démon en eux et ainsi se transformer (temporairement) en entité démoniaque.

Les principaux sortilèges que vous apprendrez à maîtriser petit à petit IRP sont : 

- La brûlure de mana
- L'immolation
- Le bouclier de flammes
- La métamorphose


Pour l'Equipement et les armes :


L'équipement des chasseurs de démons peut varier en terme de qualité, mais respecte un code vestimentaire traditionnel comportant en premier lieu un bandeau pour dissimuler leurs yeux. Bien que facultatif (certains s'en passent afin de paraitre plus effrayants), beaucoup de chasseurs de démons couvrent leurs orbites enflammées de ce tissu noir et sans caractéristiques particulières. En second lieu, ils revêtent tous (ou presque) une armure légère. Privilégiant la vitesse, ils se plaisent à ne rien porter sur le haut du corps afin de montrer qu'ils n'ont aucunement peur d'être atteints et, accessoirement, mieux employer leurs sortilèges. Les femmes réduisent quant à elle leur armure de torse à ce qu'il se fait de plus dénudé. 

Paradoxalement, les chasseurs de démons privilégient de grands glaives de guerre; généralement courbes et à doubles lames. De la même manière que le chasseur de démon a incorporé une fraction de l'essence d'un démon pour obtenir ses pouvoirs, la lame ayant servi au sacrifice capte une partie de cette essence et devient, de fait, l'instrument privilégié du chasseur. Inspirés de ce qu'emploient les Bien Nés et les nagas, ces armes ont la particularité de pouvoir canaliser la magie gangrenée et ainsi semer encore plus de destruction dans les rangs adverses. Elles apparaissent comme un étrange croisement entre un petit bouclier pointu, incurvé et une double épée courte.  Le style de combat vif et soudain des chasseurs de démon incite ces derniers à manier leurs glaives de guerre par paires afin de pouvoir tourbillonner sur eux mêmes en infligeant des dégâts dans toutes les directions. Cela suppose de rester le plus proche possible des adversaire tout en exploitant au mieux le tranchant des lames, présentant parfois des dentelures, afin de porter un premier sang fatal. Avec le temps, les énergies chaotiques canalisées dans les lames leur permettent d'acquérir des propriétés comparables à celles des enchantements



Pour les relations :
La société elfe de la nuit fuit les chasseurs de démons. La plupart des elfes ne comprennent pas leur noble sacrifice ; par conséquent, les chasseurs de démons consentent à un autre sacrifice ; celui d'être parias dans leur propre société. Il leur arrive même d'être traqués pour le simple fait de s'aventurer en terre elfe. Les autres cultures partagent la même méfiance que les elfes, et les chasseurs de démons ne sont pas le bienvenue dans les villes de l'Alliance et de la Horde. Les citoyens et soldats peuvent permettre à un chasseur de démons de séjourner dans une auberge ou une taverne pour un bref repos, mais les regards se font méfiants et tous soupirent de soulagement à leur départ. Ces gens ne voient pas, non plus, les chasseurs de démons pour les héros et martyrs qu'ils sont ; ils les voient comme des individus dangereux qui côtoient des pouvoirs obscurs, presque aussi mauvais que les démonistes. Cette situation s'est aggravée suite à Burning Crusade et une telle ignorance empoisonne de nombreux chasseurs de démons qui finissent par se voir, pour la plupart, comme des âmes solitaires. Certains sont assez chanceux pour trouver la compagnie d'individus qui les apprécient, ou du moins, montrent peu de mauvaise volonté à leur égard.




Pour vos Coups d'oeil physiques :
Les changements exacts varient, mais peuvent inclure des yeux rouges rougeoyants ; un sang noir ; cornes ; pieds et mains griffus ; ailes ; sabots fendus ; queue à pointes ; peau sombre ; une voix caverneuse ... On comprend donc mieux pourquoi les chasseurs de démons préfèrent agir loin des sentiers civilisés.
avatar
Ombre
Admin

Messages : 13
Date d'inscription : 11/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://fureurillidari.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum